Hôtel Alpina

L’Alpina de génération en génération

L’agence Chevallier Architectes a accompagné les évolutions de l’hôtel Alpina sur plusieurs générations.

Un mot de Renaud Chevallier, Architecte et dirigeant de l’Agence

L’hôtel Alpina a été construit dans le début des année 1970 par des Architectes visionnaires et avant-gardistes, mon grand-oncle et mon grand-père. C’est un bâtiment remarquable à plusieurs titres, son architecture est très typée et également, le fait qu’à l’époque, toutes les technologies de pointe ont été mises en œuvre, avec par exemple la préfabrication des dalles (dalle spirole), la préfabrication des « nids d’abeilles » avec du béton cellulaire, la mise en œuvre de panneaux préfabriqués avec les inserts de marbre.

L’Alpina a eu plusieurs vies, il n’a pas toujours fonctionné de manière aussi importante qu’aujourd’hui et c’est sous la direction de la famille MORAND qu’il a rencontré le succès. Il a été ensuite vendu, alors qu’il avait déjà pris un peu d’âge, au groupe Best Mont-Blanc. S’en est suivie une première phase de rénovation, en 2006 pour créer le restaurant aux formes si particulières, cette deuxième phase a été codirigée par mon père et moi-même. Puis la phase finale en 2017 durant laquelle j’étais seul, pour en faire un des fleurons de l’hôtellerie chamoniarde. Ce fut une belle collaboration avec le groupe Archange, nous sommes heureux du résultat et fier de notre métier.

Il existe quelques anecdotes pour illustrer le fait que ce bâtiment possède une place particulière au sein de la communauté locale. Il n’a jamais laissé indifférent. En voici un exemple, durant la phase une de rénovation des chamoniards sont allés arracher l’anémomètre de la grue à plus de 60 mètres de haut, un signe que nous avons interprété comme quoi certains n’étaient peut être pas si heureux de voir ce bâtiment se refaire une beauté.

J’ai eu la chance d’avoir pu emmener mon grand-oncle Architecte associé à mon grand-père sur le site avant la première phase de rénovation, revoir son œuvre près de 40 ans après sa construction doit être un sentiment particulier. Il m’avait exprimé sa fierté de voir la troisième génération reprendre le flambeau, ce qui m’a particulièrement touché.

L’Alpina a et gardera une place unique dans l’histoire de l’Agence, souhaitons-lui longue vie au sein du groupe Côte Rôtie, l’actuel propriétaire.